Suite à un dépôt de plainte de la chaîne contre la personne à l’origine de l’accusation, l’amende de 6000 euros demandée à Revelacion TV a été annulée par l’Audiencia Nacional, rapporte livenet.ch dans un article du 28 juin.

Un droit « fondamental »

La juge Felisa Atienza Rodriguez a estimé que les propos tenus lors de cette émission ne sortaient pas du cadre de la liberté d’expression, et que la liberté idéologique et religieuse était un «droit fondamental». Elle a ajouté que «le contexte de ces propos dans lequel ces opinions sont exprimées doit être pris en compte ; dans ce cas, à aucun moment ils n’ont appelé à la haine de la communauté homosexuelle ou transgenre».

Un particulier avait protesté

A l’occasion de l’émission, certains participants avaient tenu des propos à l’encontre de la communauté LGBT, relate Livenet. La chaîne chrétienne avait été accusée par le Conseil national espagnol des médias (CNCM) de «menace pour la dignité de la personne, communauté homosexuelle et transgenre». En septembre 2017, Après avoir vu le talk show où la question du mouvement LGBT avait été abordée, un particulier avait fait une réclamation auprès du CNMC. Celui-ci, reconnaissant cependant que «le programme n’appelait pas explicitement à la haine», avait infligé une amende à la chaîne, relate Evangelical Focus.

La chaîne de télévision, basée en Grande-Bretagne, fait partie de l’Alliance évangélique du Royauime-Uni.

The post Espagne : Une chaîne de télévision obtient l’annulation d’une amende pour «atteinte à la dignité des personnes LGBT» appeared first on Evangeliques.info.