Le Center for countering digital hate (CCDH) a publié le 1er août un rapport sur la modération des contenus antisémites au sein des cinq plus grands réseaux sociaux utilisés dans le monde; Facebook, Youtube, Twitter, Instagram et Tik-Tok. 
Il apparaît que ces plateformes réagissent très peu aux signalement des contenus haineux à l’encontre des juifs.
«Nos recherches déterminent que ces plates-formes échouent à supprimer les contenus offensants et antisémites, même après avoir reçu des signalements spécifiques.»

Les outils utilisés par les chercheurs étaient les mêmes que ceux à disposition des internautes, qui peuvent à tout moment signaler une publication à caractère haineux ou raciste.

Ces 714 publications ont été vues jusqu’à présent par plus de 7 millions de personnes.

Les chercheurs préconisent aux autorités de sanctionner financièrement les plateformes pour ce type de négligence.

The post Médias sociaux: Les plateformes réagissent peu aux contenus antisémites appeared first on Evangeliques.info.