Leggings, décolletés plongeants, shorts trop courts, dos nus, habits transparents, crop tops et casquettes sont interdits dans le cycle d’orientation de Gampel dans le Haut-Valais. Et cela dès la rentrée qui a lieu ce jeudi 19 août, précise le nouveau règlement qui proscrit à ses élèves de porter des «vêtements provocants ou révélateurs». L’établissement du secondaire obligatoire explique que ces tenues sont interdites afin d’éviter de perturber les cours, rapporte le Walliser Bote.

Pour la députée PS Marie-Josée Reuse, interviewée par la RTS, «on part du principe que l’habillement des filles déconcentre les garçons. Cela participe à la stigmatisation des femmes. Il faudrait plutôt éduquer les garçons. On devrait pouvoir s’habiller comme on veut.»

Polémiques à Genève et Fribourg ces derniers mois

Ces derniers mois, les règles vestimentaires à l’école avaient provoqué de vives polémiques à Fribourg et à Genève, rappelle Blick. Ainsi, en février, une adolescente du collège de Gambach à Fribourg avait été convoquée par son professeur parce qu’elle ne portait pas de soutien-gorge, provoquant la réaction scandalisée de mouvements féministes. En septembre 2020 c’est le «t-shirt de la honte» du collège de Pinchat à Carouge qui avait suscité la controverse sur les réseaux sociaux. Les élèves devaient porter ce vêtement par-dessus leur tenue quant celle-ci était jugée inappropriée. En réaction, les cantons de Vaud et de Genève ont interdit cette pratique.

The post Suisse : Une école du Haut-Valais interdit les «vêtements provocants» appeared first on Evangeliques.info.