Six sénateurs français, en visite à Rome, offriront mercredi 29 septembre un morceau de l’un des arbres utilisés pour rebâtir la charpente de Notre-Dame de Paris.

C’est un cadeau hautement symbolique que s’apprête à offrir au pape François un groupe de sénateurs français en visite à Rome, à l’issue de l’audience générale du mercredi 29 septembre. Les élus de la Haute assemblée remettront ainsi à François un morceau de l’un des chênes utilisés pour reconstruire la charpente de Notre-Dame de Paris, a appris La Croix.

Le groupe, qui devrait saluer le pape en milieu de matinée, en profitera également pour inviter François à se rendre à Paris lorsque la cathédrale parisienne sera entièrement restaurée.

Six sénateurs du groupe d’amitié France-Saint-Siège,

Cette délégation de six sénateurs, tous membres du groupe interparlementaire d’amitié France-Saint-Siège, et conduite par le sénateur LR Dominique de Legge, est arrivée dimanche 27 septembre à Rome. Sa visite s’achèvera le jeudi 30.

Au cours de ces trois jours, les élus, parmi lesquels l’ancien ministre socialiste André Vallini, ou encore la LR Marie Mercier et le centriste Loïc Hervé, ont prévu de rencontrer plusieurs hauts responsables du Vatican. Mardi matin, ils se sont par exemple entretenus avec le cardinal Miguel Ayuso Guixot, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, ainsi qu’avec le secrétaire d’État du Saint-Siège cardinal Pietro Parolin et le « ministre des affaires étrangères » du pape Mgr Paul R. Gallagher.

Les élus français doivent aussi rencontrer sœur Nathalie Becquart, sous-secrétaire du Secrétariat général du synode des évêques, ainsi que Mgr Eric de Moulins Beaufort, le président de la Conférence des évêques de France, présent à Rome dans le cadre des visites ad limina.

Loup Besmond de Senneville (à Rome)