La 4è édition du Forum des médias Chrétiens d’Afrique francophone (FOMECAF) s’est achevée vendredi à Lomé. Emmanuel Ziehli, initiateur de l’évènement a exprimé sa satisfaction pour la réussite de cette nouvelle édition. Durant une semaine, les participants venus de plusieurs pays africains ont évoqué le rôle des médias chrétiens pour venir à bout de la fracture générationnelle.

Tenir cette nouvelle édition, la 2e de suite en période de pandémie de Covid19, a été un premier défi pour les organisateurs. 500 personnes ont suivi en ligne le séminaire ; ce qui montre l’évolution de ce forum destiné à la formation des radions chrétiennes.

Les responsables de Radio Réveil, initiateurs de ce programme ont libéré un organe de transition entre Radio Réveil Suisse et France et le FOMECAF avec des leaders provenant d’une dizaine de pays africains.

L’objectif est de permettre aux leaders africains de conduire prochainement la formation dans le cadre du FOMECAF, appelé à se pérenniser.

Cette 4e édition du FOMECAF a été placée sous le thème : « Médias et fracture générationnelle ».

Evoquant le thème en question, Emmanuel Ziehli a indiqué que la fracture générationnelle est bonne à priori pour les médias confessionnels qui sont eux-mêmes à l’image de l’église, notamment.

« Sur nos radios, on entend de la musique qui est hors d’âge, de la musique qui n’a plus la tonalité que les jeunes prennent. On assiste à une migration des jeunes des radios confessionnelles vers des radios non-confessionnelles parce qu’il y a des radios de jeunes que ces derniers suivent. Nous devons suivre toutes les transitions générationnelles qu’il y a eues dans la Bible pour permettre aux jeunes de prendre leur place », a déclaré Emmanuel Ziehli.

Emmanuel Ziehli invite à la culture du Royaume de Dieu

 

Le Directeur de Radio Réveil estime qu’il faut sortir de la malédiction selon laquelle le vieillard ne voit jamais son successeur. Il appelle les uns et les autres à diverger de la culture des communautés d’appartenance pour suivre la culture du royaume de Dieu.

« Il faut appliquer ce que la parole de Dieu dit en termes de transition et de fracture générationnelle. Il faut que les jeunes prennent leur place avec la bénédiction des vieux. De même, il faut que les jeunes prennent la place des vieux quand il est temps avec la bénédiction et surtout avec le respect mutuel. Que les jeunes puissent être respectés autant que les vieux sont respectés dans la confiance mutuelle », ajouté M. Ziehli.

L’évènement réunit du 22 au 26 novembre prochains les présidents et directeurs d’antenne, chefs d’antenne, journalistes, responsables techniques, émetteurs, métiers de communication-marketing internet, réalisateurs et monteurs des radios confessionnelles.

Notons que les participants viennent du Bénin, du Burkina-Faso, de la Côte d’ivoire, du Cameroun, du Tchad, du Congo, de la Guinée , du Mali , du Niger, du Rwanda, du Sénégal et du Togo.