Communiquer en Fon ; Dendi ; Mina ; Moré ; Gourmantché ; Peulh, Baoulé ; Dioula ; Swahili ; Wolof ; Bambara ; Lingala soit quinze langues africaines en plus du Français ; l’Anglais, l’Arabe et le Français est désormais possible. Cela grâce à un téléphone intelligent fabriqué par un Béninois en Côte d’Ivoire.

‘’Superphone’’, un Smartphone doté d’une fonctionnalité de commande vocable accessible en quinze langues africaines dont : Fon ; Dendi ; Mina ; Moré ; Gourmantché ; Peulh, Baoulé ; Dioula ; Swahili ; Wolof ; Bambara ; Lingala, et autres, a été introduit sur le marché de la téléphonie en Côte d’Ivoire. Le projet mis au point par le Béninois Alain Capo-Chichi, a été présenté mercredi 1er Juin 2022, lors d’une conférence.

Une première au niveau mondial, selon l’initiateur du projet. « Ce que nous avons fait, n’ayons pas honte de le dire, personne dans le monde n’a encore fait ça. Notre téléphone à nous a l’avantage que quels que soient les individus, quels que soient les environnements (…), les réponses seront différentes parce qu’il (Superphone, Ndlr) s’adapte à nous (l’utilisateur, Ndlr). Il connaît nos préférences, nos goûts, nos environnements, nous lui parlons et il répond à nos besoins », a expliqué Alain Capo-Chichi, président du Groupe Cerco et initiateur du projet.

Plus révolutionné que les autres Smartphones qui ne disposent que de la commande écrite, ‘’Superphone’’ donne le pouvoir à la parole. Ceci parce que « la parole est trois fois plus rapide que l’écriture ».

Superphone a été mis au point par un pôle innovation constitué de jeunes ingénieurs.

Source: l-frii