La France a dépêché vendredi, une délégation de haut niveau à Niamey, la capitale du Niger. Objectif principal ? Renforcer la coopération militaire avec le Niger.

Le président Nigérien Mohamed Bazoum, a reçu vendredi matin 15 juillet 2022, les ministres français de l’Europe et des Affaires Étrangères Mme Cathérine Colonna et des Armées M. Sébastien Lecornu, en visite de travail au Niger. A Niamey, la délégation française a animé une conférence de presse axée sur la coopération militaire et les questions de développement concernant le Niger et la France.

La situation sécuritaire dans la sous-région africaine et l’évolution de l’engagement de la France au Sahel ont également été évoquées lors de cette conférence de presse.

« Je suis heureuse mais aussi honorée comme mon collègue des Armées Sébastien Lecornu, d’être votre hôte aujourd’hui à ce moment charnière dans les relations entre nos deux pays, nos relations d’amitié, traditionnelles, nos relations qu’il faut renforcer, poursuivre, à un moment qui est particulièrement important dans l’évolution de la sous-région mais d’une façon générale, du monde », s’est réjouie la ministre des Affaires Etrangères, lors de cette conférence de presse.

« Nous sommes là pour marquer l’engagement de la France aux côtés des autorités nigériennes et de façon à réponde du mieux possible, aux besoins que vous nous exprimiez, que ce soit en matière d’aide au développement, de sécurité et de lutte contre le terrorisme, mais aussi pour aider le Niger à faire face à l’insécurité alimentaire qui progresse dans le monde », a-t-elle ajouté.

Le Niger et la France se sont engagés à renforcer davantage leur coopération diplomatique depuis l’avènement du régime de Bazoum. Le patron de Niamey a d’ailleurs accepté d’accueillir les soldats francais chassés du Mali, sur son territoire. Une décision avantageuse pour la France qui, ne voulant pas quitter le Sahel, cherche un point de chute stratégique dans la sous-région.

Source : Bénin Web