Au Nigéria, le sénateur Istifanus Gyang se lève pour défendre les chrétiens assassinés

Suite aux récentes attaques qui ont fait 10 morts au Nigéria, le sénateur Istifanus Gyang appelle les forces de sécurité à protéger les populations.

S

oixante chrétiens ont été tués par des bergers peuls depuis le 1er mars dernier au Nigéria. Les faits, rapportés par Morning Star News, font état de chrétiens brûlés vifs, de personnes âgées assassinées et de maisons incendiées.

Les dernières attaques remontent au 31 mars et 1er avril. Mercredi, 24 maisons ont été incendiées et 7 chrétiens ont été tués à Hukke, dans le comté de Bassa. Il s’agissait, selon un témoin local, de personnes âgées. L’aînée des victimes avait 90 ans.

« Les personnes tuées dans le village de Hukke sont pour la plupart des chrétiens âgés qui n’ont pas pu s’échapper alors que des membres de la communauté se sont précipités dans les buissons environnants pendant l’attaque. Le même jour et à la même heure, le village de Nkiedoro a également été attaqué par les bergers. Les villageois chrétiens se sont échappés indemnes, mais 15 maisons ont été incendiées par les bergers. »

Le même jour, 3 autres chrétiens ont été tués dans le village d’Ancha. La veille, 3 autres dans le village de Rosu, où 11 maisons ont également été détruites.

Istifanus Gyang est sénateur dans l’État du Plateau. Il a condamné ces actions dans un communiqué.

« Il est regrettable que, alors que l’humanité entière est aux prises avec le fléau du coronavirus, et que des mesures sont prises à l’échelle mondiale pour éradiquer ce fléau, des bandits ont envahi ma circonscription et frappé trois villages. Les voyous sont venus dans la nuit et ont incendié une partie des villages et tué 10 personnes. C’est très inquiétant, triste, malheureux et condamnable car à un moment où la Terre entière est d’humeur sobre, recherchant la face de Dieu dans la prière, afin de voir comment Il peut nous délivrer du fléau du coronavirus, nous avons un ensemble de personnes, qui n’ont aucune crainte de Dieu et aucune valeur pour la vie. »

Istifanus Gyang appelle les forces de sécurité « à se lever et à assumer leur responsabilité principale qui est de sauver des vies humaines et des biens immobiliers », précisant que l’effort porté sur la sécurité des populations ne doit pas concerner uniquement les « zones urbaines » mais également « la vie des ruraux ».

M.C.

© Info Chrétienne – Courte reproduction partielle autorisée suivie d’un lien “Lire la suite” vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + dix =