Le cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich, a annoncé publiquement le 4 juin qu’il avait posé sa démission auprès du pape François le 21 mai. Ce geste se veut un acte symbolique contre l’Église catholique romaine qui, selon lui, n’assume pas suffisamment sa part de responsabilité dans les cas d’abus sexuels en interne. «Il s’agit pour moi d’assumer la coresponsabilité de la catastrophe des abus sexuels perpétrés par des représentants de l’Église au cours des dernières décennies», affirme le cardinal.
Selon lui, l’Église catholique a besoin de réformes profondes. Le cardinal Reinhard Marx estime que le dialogue devrait déjà être ouvert sur ce sujet parmi les représentants de l’Église. Mais «[certains représentants] rejettent toute forme de réforme et d’innovation en ce qui concerne la crise liée aux abus sexuels», déplore l’archevêque de Munich.

Une onde de choc dans le milieu ecclésiastique

Cette démission a créé la surprise. C’est «un geste inattendu pour cet homme de réformes et d’influence, notamment auprès du pape François, dont il fait partie de la garde rapprochée», estime le journal la Croix dans un article du 04 juin. Le pape doit cependant valider cette démission pour qu’elle devienne effective. Cette validation n’aura pas lieu s’il décide d’entendre la volonté de «renouveau» du cardinal.
La renonciation du cardinal Marx pourrait en effet marquer les esprits. La théologienne française Marie-Jo Thiel y voit une tentative d’«électrochoc» pour responsabiliser les prêtres qui ne comprendraient pas l’envergure du problème. Reinhard Marx est Archevêque de Munich depuis 2007, et cardinal depuis 2010.

The post Allemagne: Le cardinal Marx a présenté sa démission auprès du pape François appeared first on Evangeliques.info.