Brésil : Un juge interdit l’évangélisation des peuples d’Amazonie pour les préserver du coronavirus

Le juge brésilien Fabiano Verli interdit aux missionnaires évangéliques de contacter les peuples autochtones isolés de la vallée de Javari, afin de les protéger du coronavirus. C’est une décision «historique», indique l’ONG Survival International, dans un communiqué diffusé le 17 avril. Selon l’ONG, la vallée abrite «la plus grande concentration de communautés isolées de la planète». Dans sa décision Fabiano Verli a fait valoir «la vulnérabilité particulière des peuples autochtones isolés. Entrer en contact avec eux leur fait courir un grand risque», a-t-il précisé.

Cette décision vise notamment la mission évangélique américaine Ethnos 360 (nouveau nom de New Tribes Mission) qui a lancé une collecte des fonds pour acheter un hélicoptère destiné à ses missions d’évangélisation des tribus isolées de cette région de l’Amazonie brésilienne, rapporte Le Figaro. Ce jugement est vécu comme un pied de nez au président Jair Bolsonaro qui a placé le 5 février l’anthropologue et pasteur évangélique, Ricardo Lopes Dias, à la tête de l’agence gouvernementale des indigènes (Funai). Ce dernier avait été missionnaire en Amazonie entre 1997 et 2007 pour le compte de ce qui s’appelait encore la New Tribes Mission.

«Je ne favoriserai pas l’évangélisation des peuples autochtones», avait répondu Ricardo Lopes Dias, fin janvier alors que la nouvelle de sa nomination commençait à se répandre.

La rédaction d’Evangeliques.info – 20 avril 2020 10:22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × cinq =