Dans le Sud du Sénégal, un individu s’introduit dans une église et blesse un prêtre


Samedi 4 juillet, un individu, vraisemblablement déficient mental, s’est introduit dans la cathédrale de Kolda, un diocèse dans le sud du Sénégal. Il a également blessé un prêtre.

Le samedi 4 juillet vers 15 heures, un individu s’est introduit à l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame-des-Victoires de Kolda, dans le sud du Sénégal. Après avoir défoncé la porte de l’édifice religieux à l’aide d’un marteau, l’individu s’est introduit dans l’église. Un cordonnier, exerçant en face de l’église, et qui suivait ses agissements suspects, a alerté les prêtres de la paroisse. À leur arrivée sur les lieux, ceux-ci ont trouvé l’individu totalement dévêtu s’apprêtant à s’emparer des offrandes des fidèles.

Cette personne souffrant vraisemblablement de troubles mentaux a blessé à l’œil, avec un bâton, l’un des prêtres intervenus pour le faire sortir des lieux. Conduit à l’hôpital, le prêtre a finalement regagné le presbytère de la cathédrale de Kolda où il est en train de récupérer de sa blessure au visage.

Arrestation

La police est ensuite intervenue et a procédé à l’arrestation de l’individu. « Nous avons appris, aux dernières nouvelles, qu’il souffrirait de troubles psychiatriques et qu’il a été évacué sur Ziguinchor pour une prise en charge », renseigne le curé, le père Djimpasse Désiré Biaye. « Nous invitons au calme et à la sérénité et recommandons d’analyser les faits qui se sont déroulés samedi dernier avec beaucoup de discernement et d’éviter toute exagération dans leur présentation », insiste le prêtre qui a, par ailleurs, demandé aux autorités étatiques de sécuriser les lieux de culte.

En 2020, c’est la deuxième fois qu’un lieu de culte de diocèse du sud du Sénégal subit des actes vandalisme. Le 21 avril, l’église Sainte-Germaine a subi un cambriolage. Des hosties consacrées avaient disparu du tabernacle.

Charles Senghor (à Dakar)