Déclaration de Lomé

Rassemblés à Lomé au Togo du 14 au 18 janvier 2019, plus de 100 représentants des métiers de la radio – promoteurs (directeurs), journalistes, animateurs, réalisateurs, techniciens… – impliqués principalement dans les radios confessionnelles évangéliques d’Afrique francophone expriment leur reconnaissance au Seigneur d’avoir pu se rencontrer à l’occasion des 70 ans de Radio Réveil, grâce aussi à l’implication du Centre international chrétien d’étude, de recherche et d’information (CICERI) et de Radios Ebène et développement.

Cette centaine de représentants décide :

  • De lancer un groupe électronique pour encourager les échanges personnels et professionnels en lien avec leurs activités ;
  • De partager dans cet outil des informations utiles à tous à propos de l’actualité des chrétiens, des Eglises, de l’Afrique francophone et du monde ;
  • De mettre à disposition via ce groupe des émissions d’intérêt général qui pourraient être reprises gratuitement par d’autres radios ;

Ils souhaitent à l’avenir :

  • Qu’une mentalité de concurrence entre radios évangéliques laisse la place à un esprit de complémentarité, d’encouragement et de reconnaissance pour le travail accompli par chacun dans la moisson du Seigneur ;
  • Que davantage de collaborations concrètes se développent entre radios évangéliques dans les domaines techniques et dans les échanges d’émissions via une plate-forme ;
  • Qu’une agence de presse relayant les informations utiles aux chrétiens évangéliques d’Afrique francophone puisse être créée ;
  • Que les programmes des radios évangéliques d’Afrique francophone se préoccupent davantage des besoins concrets des populations. L’annonce de l’Evangile se fait de manière intégrale (holistique) à l’image de Jésus-Christ, qui a touché ses contemporains en répondant aux besoins du corps, de l’âme et de l’esprit ;
  • Que les promoteurs, les propriétaires et les Eglises, en lien avec la volonté des participants à ce séminaire, créent une fédération des médias évangéliques d’Afrique francophone.

Signée à Lomé le 18 janvier 2019.