A la fin de son synode qui s’est tenu les 13 et 15 mai, l’UNEPREF a voté en faveur de son adhésion au CNEF. Les protestants réformés évangéliques affirment partager des centres d’intérêt et des vocations en rapport avec les ministères du CNEF.

L’UNEPREF était déjà membre de Fédération protestante de France (FPF). Cette institution est la «seule instance de représentation des protestants», estime Jean-Raymond Stauchafer, président de l’Union. Cependant, certaines missions du CNEF intéressent également les membres de l’ UNEPREF. «Il nous est apparu pertinent d’entrer au sein du CNEF car l’émulation théologique, la réflexion sur les implantations d’églises… nous intéressent», explique Jean-Raymond Stauchafer. Avec leur double affiliation CNEF/FPF, les protestants réformés évangéliques de France souhaitent ainsi être «un trait d’union entre les deux mondes», réformé et évangélique.

Hostilité envers un projet de loi «Séparatismes»

A l’occasion de son synode, l’Union nationale des Eglises protestantes réformées évangéliques de France a fortement réaffirmé son hostilité envers le projet de loi confortant le respect des principes de la République, rapporte Réforme. Les protestants réformés évangéliques craignent qu’en effet, si le texte est validé, de trop lourdes charges administratives soient imposées aux Eglises. Ce qui compliquerait la vie ecclésiale.

Il y existe près de 50 paroisses protestantes réformées évangéliques en France pour un total d’environ 3000 membres, notamment dans le Sud et en Ile-de-France.

The post Eglises : Les réformés évangéliques de l’UNEPREF rejoignent le CNEF appeared first on Evangeliques.info.