A Koum Al Farag, près d’Alexandrie, les autorités egyptiennes ont détruit le 20 mai une église orthodoxe copte qui servait de lieu de culte à environ 3000 fidèles. Plusieurs personnes qui protestaient contre la démolition ont été arrêtées, rapporte Portes Ouvertes. L’église avait été contruite il y a quinze ans, mais des tensions sont survenues après l’ajout de deux étages supplémentaires au bâtimennt existant, pour des salles de réunions et d’école du dimanche. Cette extension “paraissait légale“ pour le diacre Bishoy, membre de l’Eglise. Joint par l’ONG chrétienne Portes Ouvertes, il témoigne : … [lire la suite sur Evangeliques.info]