Espagne : Survivant du COVID-19, le président de l’Alliance Evangélique Espagnole partage 6 leçons qui l’ont marqué.

Président de l’Alliance Evangélique Espagnole et pasteur d’une assemblée de 350 membres sur la côte atlantique, Marcos Zapata a été atteint par le COVID-19 et hospitalisé. Cette épreuve, que traversent encore des membres de sa famille proche, lui a fait prendre conscience de six points publiés par Christianity Today le 21 avril.

Premièrement, nous ne sommes pas invincibles. «Nous sommes vulnérables. Et c’est précisément ce qui nous qualifie pour le leadership. Le leadership par ceux qui son étrangers à la souffrance ne produira jamais des disciples mais seulement des admirateurs», a observé Marcos Zapata. Il relève l’importance du Corps de Christ, capable de manifester son soutien par la prière et l’affection, durant des temps d’épreuve en particulier.

En second lieu, le pasteur souligne la nécessité d’examiner sa propre vie. «Il n’y a pas de prix à ce que la maladie peut apporter à votre âme si vous êtes prêts à laisser Dieu élargir votre coeur», confesse-t-il, en ajoutant la valeur de pouvoir s’identifier avec ceux qui souffrent. Pour Marcos Zapata, Dieu est celui qui peut guérir au même titre qu’il peut sauver et la maladie n’est pas une punition divine.

Ensuite, le pasteur appelle les chrétiens à s’éloigner des théologies triomphalistes qui feraient croire que la maladie n’atteint que les autres et que la foi immunise. «Le problème dont nous sommes les témoins est cette théologie faible qui enseigne que la précaution entre en conflit avec la foi, une théologie triomphaliste qui proclame que nous sommes immunisés contre le virus à cause de notre foi.»

Le pasteur invite à entourer particulièrement ceux qui sont dans le deuil. En raison des mesures sanitaires, beaucoup de personnes ont dû faire leurs adieux au téléphone sans pouvoir être proches de leurs bien-aimés. Ces personnes auront besoin de soutient dans un deuil qui sera d’autant plus douloureux.

Marcos Zapata invite enfin à prendre davantage conscience que nous sommes appelés à être des Eglises actives et vivantes dans un monde brisé. Malgré les finances réduites de sa communauté, l’impact sur le voisinage est plus grand qu’auparavant du fait que l’Eglise s’implique dans l’aide concrète au voisinage, par la distribution d’aide d’urgence par exemple.

la rédaction d’Evangeliques.info / Christianity Today – 22 avril 2020 08:12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 17 =