Les Eglises affiliées à la Southern baptist convention (SBC) ou Convention baptiste du Sud ont enregistré 400 000 membres en moins en 2020, selon le rapport annuel sur le profil des Eglises publié sur le site Lifeway le 20 mai. C’est le double du nombre de membres ayant quitté cette dénomination évangélique en 2018-2019. 

Au cours de cette année 2020, marquée par la pandémie de Covid-19, le nombre de baptêmes (-47%) et d’adhésions ont baissé, de même que le taux de participation hebdomadaire moyen aux cultes (-15%) et le niveau des dons. 

Les effets des règles sanitaires

La pandémie et ses restrictions ont été les déclencheurs de cette vague de départs et d’absentéisme. «L’impact du COVID-19 s’est prolongé au-delà des semaines pendant lesquelles les congrégations ne pouvaient pas se rencontrer du tout», a déclaré le directeur exécutif de Lifeway Research, Scott McConnell. «Lorsque les cultes ont repris, les Eglises avaient en moyenne moins de participants.»

La Convention baptiste du Sud a perdu 2 millions de membres en 14 ans

Il s’agit pour la Convention baptiste du Sud de la plus grande baisse de fidèle en 100 ans. En 14 ans, elle a perdu 2 millions de membres.

Cependant, une étude de Lifeway Research, parue en mars, révèle que 91% des protestants américains prévoient de retourner à l’Eglise régulièrement, quand le Covid ne sera plus une menace active pour la santé.

The post Etats-Unis : La Convention baptiste du Sud a perdu 400 000 membres en 2020 appeared first on Evangeliques.info.