France: Armé d’un sabre et d’un fusil semi-automatique, il s’apprêtait à attaquer une Eglise au Blanc-Mesnil

Le 19 juillet au matin, une attaque visant une Eglise a été évitée de justesse au Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis, rapporte le Parisien. Armé d’un sabre et d’un fusil semi-automatique et circulant sur un hoverboard, un homme en tenue militaire s’est dirigé vers l’Église en criant Allahou Akbar. Selon le fil Twitter du journaliste Pierre Jova, cette Eglise pourrait être l’Eglise pentecôtiste Charisma.

Le portier de la discothèque voisine, qui comprend que l’homme est dangereux et redoute un attentat, le renverse avec sa voiture. L’assaillant se relève, donne des coups de sabres dans son capot et pointe son fusil sur lui. Sous le coup de la peur, le portier accélère et le heurte de plein fouet. Il sort ensuite pour le désarmer, aider par des responsables de l’Église. « J’ai fait en sorte de ne pas le tuer, mais parce qu’il n’était pas face à moi, je n’ai fait que ce que j’avais à faire, rien de plus », affirme le héros dans un article du Parisien. Les fidèles de l’Église et le service d’ordre du lieu de culte ont, eux, vivement remercié le portier et estiment qu’il les a sauvés d’un carnage.

L’affaire a été confiée à la police judiciaire et l’auteur des faits est comparu le 23 juillet devant le tribunal de Bobigny. Malgré ses cris de Allahou Akbar, le parquet n’a pas retenu le caracère terroriste. Aucun signe de radicalisation n’a été retrouvé chez lui et le matin de l’attaque, il était très fortement alcoolisé. Il avait d’ailleurs déjà menacé avec son sabre des convives sortant d’une fête, à 3 heures du matin. Son procès est prévu pour août.

The post France: Armé d’un sabre et d’un fusil semi-automatique, il s’apprêtait à attaquer une Eglise au Blanc-Mesnil appeared first on Evangeliques.info.