Le salon «Désirs d’enfants», qui doit se tenir début septembre à Paris, recevra des intervenants étrangers promouvant la gestation pour autrui, pourtant interdite en France. Il est par ailleurs sponsorisé par des cliniques privées espagnoles proposant la méthode ROPA, proche de laGPA.

Le collectif «Marchons enfants!», qui rassemble des  associations telles que le Comité protestant évangélique pour la dignité humaine (CPDH), La Manif pour tous, ou Alliance Vita, dénonce la tenue de ce salon, les 5 et 6 septembre, faisait promouvant la promotion de la gestation pour autrui (GPA), pratique illégale en France. Le collectif demande l’interdiction du salon, rapporte le Figaro.

 Le salon «Désirs d’enfants» sponsorisé par des cliniques privées espagnoles proposant la méthode ROPA, proche de la GPA, recevra des intervenant étrangers promouvant la GPA. Une des conférence est notamment intitulée ainsi : «La GPA en toute sécurité et la gestion du COVID-19». Le salon «affiche des prestations faisant la promotion de l’exploitation reproductive du corps des femmes dans le but d’obtenir un enfant (GPA) et fournit aux clients potentiels les moyens de réaliser une telle GPA», dénonce le collectif.

«Marchons enfants» déclare avoir interpellé le Garde des sceaux et le ministre de la Santé. Le collectif entend mener diverses actions en justice pour obtenir l’interdiction de la tenue de ce salon. Opposé à la «PMA pour toutes», le collectif «Marchons enfants!» a par ailleurs annoncé une manifestation le 10 octobre contre le projet de loi bioéthique

The post France : Le collectif «Marchons enfants!» demande l’interdiction d’un salon faisant la promotion de la GPA appeared first on Evangeliques.info.