Face aux débats sur les vaccins contre le Covid, le pasteur Daniel Rivaud dit ressentir «comme une urgence de partager son avis sur la question.» Dans un long communiqué daté du 12 mai, le fondateur du CPDH partage, à titre personnel, que ces vaccins sont, selon lui, dangereux, «d’autant plus que même les médecins ont des avis très partagés sur le sujet, et se défausser sur eux au sujet de la vaccination, c’est un peu comme jouer à la roulette russe.»

Daniel Rivaud prend la précaution d’avertir le lecteur qu’en faisant le choix de ne pas se faire vacciner, il ne s’agissait pas «d’une rébellion mais d’une décision paisible mue par une nécessité de cohérence personnelle, intellectuelle et morale, placée devant Dieu», ajoute-t-il.

« J’ai pris conscience que quelque chose ne tournait pas rond. »

«Je n’ai aucune volonté polémique», soutient le pasteur. Cependant, face aux débats et tensions nourries entre voisins, amis, chrétiens et les familles, au-delà de sa prise de position, il en appelle à la paix et au discernement. Daniel Rivaud dénonce les incohérences, volte-faces, demi-vérités, manipulations et mensonges des politiques, médias et scientifiques. «J’ai pris conscience que quelque chose ne tournait pas rond. Prise de conscience spirituelle mais aussi tout simplement humaine.» Plusieurs éléments déclencheurs de compréhension lui ont en effet permis de pointer ce qu’il nomme être «la propagation de la peur, l’usage du mensonge et, pour résultat final, la division.»

Un appel à l’unité et au discernement

Il souligne également les nombreuses connexions observées entre la vaccination et la crise actuelle au regard de la perte des libertés fondamentales, du contrôle des cultes, de la disparition progressive de l’État de droit, de l’éducation contrôlée, du transhumanisme, de la crise économique, parmi d’autres.

Le pasteur Daniel Rivaud ajoute pour finir que ses propos ne doivent pas être ressentis comme un jugement à l’égard de qui que ce soit, des personnes déjà fait vaccinées à celles qui ont la conviction de devoir le faire. Sa démarche se veut «au contraire comme une main tendue pour regarder ensemble dans la même direction, c’est-à-dire rejeter la division que l’on nous présente comme seule alternative. »

The post France : Le fondateur du CPDH jette un pavé dans la mare appeared first on Evangeliques.info.