France : Les offices religieux pourraient reprendre pour le week-end de Pentecôte

Le premier ministre Edouard Philippe a présenté son plan de déconfinement au Sénat ce lundi 4 mai. Lors de son discours il a évoqué une reprise des célébrations religieuses anticipée dès le 29 mai «si la situation sanitaire ne se dégrade pas». La période du 29 mai au 1er juin est un «moment important pour plusieurs cultes», indique Edouard Philippe fait allusion, sans les nommer aux fêtes chrétienne de Pentecôte le 31 mai et juive de Chavouot du 28 mai au soir au 30 mai.

«J’entends le désarroi des croyants privés de rassemblements et de célébrations qui ne sont pas seulement l’expression de leur appartenance religieuse mais une des sources vivantes de leur foi», a déclaré premier ministre. «Ils ont dû renoncer à beaucoup de ces rites qui marquent les grands moments de la vie et je pense aux moments de fêtes autant qu’aux moments de deuils. Je comprends l’impatience des ministres des cultes de toutes confessions. Je leur demande instamment d’attendre en conscience pour que nous n’ayions pas à regretter une décision précipitée.»

Justifiant la décision de son gouvernement de différer la reprise des rassemblements religieux de la date du déconfinement du 11 mai, Edouard Philippe a souligné que «les cérémonies et offices dans les églises, dans les temples ou dans les mosquées et à plus forte raison des mariages, baptêmes, bar mitzvah, réunissent des proches et des moins proches dans des lieux souvent confinés avec une forme de brassage qui est profondément réjouissante en temps normal mais infiniment périlleuse en temps de crise sanitaire».

Le premier ministre a déclaré avoir reçu de la part de différents cultes plusieurs propositions «pour concilier le déroulement de leurs réunions avec les exigences de distanciation physique» et assure que son gouvernement se dit prêt à anticiper la reprise des offices religieux dès le 29 mai.

La rédaction d’Evangeliques.info – 04 mai 2020 17:04