Homélie du dimanche : « Dieu est d’abord Lui-même communion : Père, Fils et Esprit, trois personnes distinctes, un seul Dieu »


Homélie du dimanche de la Sainte Trinité — Année A, par le père Vast Amour Adjobi, prêtre du diocèse d’Abidjan, curé de la paroisse sainte Élisabeth de Rennes-Sud, en France.

On peut bien se demander pourquoi en la fête de la Sainte Trinité, la Parole de Dieu que nous écoutons ne nous parle pas de cette articulation trinitaire de Dieu en la mentionnant explicitement comme dogme de foi. Cependant tout est bien là. Dans l’Écriture.

La bénédiction que Saint Paul nous adresse en bénissant les Corinthiens nous rappelle la salutation liturgique reprise par l’Eglise dans sa foi. « La grâce de notre Seigneur Jésus Christ, l’Amour de Dieu notre Père et la communion de l’Esprit Saint soient toujours avec vous ».

La rencontre de Moïse et de Dieu sur le mont Sinaï nous rappelle aussi dans notre foi que Dieu à travers la nuée, signe de sa présence, nous laisse ses commandements sur les deux tables de la loi, des commandements que le Christ résumera finalement à l’Amour de Dieu, de soi-même et du prochain. Encore une trilogie. Dieu notre Père, soi-même comme fils de Dieu et le prochain comme le Christ en tous par l’action du Saint Esprit.

On peut comprendre que Moïse demande à Dieu pour notre cause : marche Seigneur au milieu de ton peuple qui a la nuque raide et un cœur compliqué. Mais Tu es présent en eux comme un Dieu qui aime. Tu seras pour eux miséricorde. Et pour qu’il y ait miséricorde il faut qu’il y ait quelqu’un qui penche son cœur sur la misère. Quelqu’un qui est pleinement Amour.

A lire : Homélie du dimanche : « De même que le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie »

Et alors l’Évangile pourra nous dire exactement ceci pour notre salut, au nom de cette miséricorde de Dieu, au nom de toute la Misère qui trouve un Cœur aimant : Celui à qui appartient la justice, ne vient pas pour juger, mais il vient pour sauver. C’est pourquoi il nous donne Jésus, son Fils. « Dieu a tellement aimé le monde qu’il nous donne son Fils afin que Celui qui croit ne se perde pas, mais qu’il obtienne la vie éternelle ». Et que Celui qui refuse de croire soit jugé par son propre refus et sa propre liberté. Il y a donc trois clés essentielles de compréhension de la Sainte Trinité.

La première c’est Jésus. Si nous n’accueillons pas Jésus comme à la fois Fils de Dieu, nous ne pourrons pas entrer dans le don que Dieu nous fait de Lui-même. Dieu se donne à nous. Et en se donnant à nous Il se fait l’un de nous. Jésus Vrai Dieu et vrai Homme. Il est l’Amour du Père. Lui qui vient à nous. Grâce à Lui nous pouvons aller au Père, et dire : « Notre Père qui es aux cieux ».

La deuxième c’est la foi. Si nous comprenons que la foi est une grâce qui ne s’impose pas à nous et non une logique humaine, nous réaliserons qu’elle est une Force divine. Une force qui nous fait découvrir le bonheur d’être libre et comblé. Et cette force divine en nous est une action divine et gratuite qui travaille en nous, semblable à celle que nous ne pouvons pas expliquer quand nous sommes par exemple super amoureux. Le Saint Esprit est cette Force qui est là, présente et discrète, mais qui rend tout possible et particulièrement l’Amour et la Foi. Le Saint Esprit est l’Amour entre le Père et le Fils. Il est la Force qui travaille à la communion. Dieu est d’abord Lui-même communion : Père, Fils et Esprit, trois personnes distinctes, un seul Dieu.

La troisième clé de compréhension c’est le jugement dernier. Si nous comprenons que le jugement de Dieu c’est d’abord de nous sauver, nous réaliserons qu’être sauvé c’est vivre la communion avec Dieu à travers l’amour du prochain. Quand j’aime de façon tout à fait libre et gratuite, je suis dans la communion trinitaire. Parce qu’en aimant je sais que cet amour je l’ai reçu de Dieu Père, je m’aime moi-même comme un fils, et je me donne en aimant les autres comme mes frères par la force du Saint Esprit. Et pour cela, je vis dans la miséricorde de Dieu pour que cela soit possible.

Au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit : Telle est notre prière qui nous rassemble. « La grâce de notre Seigneur Jésus Christ, l’Amour de Dieu notre Père et la communion de l’Esprit Saint soient toujours avec vous ». Telle la bénédiction de Dieu trois fois saint, féconde en nous.

Père Vast Amour Adjobi