Joshua Wong, 24 ans, une des figures les plus connues de la contestation contre le gouvernement chinois à Hong Kong, a été condamné, jeudi 6 mai, à 10 mois de prison supplémentaires. Cela, en raison de sa participation à une veillée commémorative du massacre de la place Tiananmen. La cérémonie avait été interdite par les autorités chinoises, officiellement à cause de l’épidémie de Covid-19. Trois autres militants ont également été condamnés.

Joshua Wong était déjà en prison depuis le 23 novembre dernier et avait été condamné à 13 mois de prison, le 2 décembre, pour son rôle dans les manifestations de 2019.

Hommage aux victimes de la place Tiananmen

Le 4 juin 2020, à l’occasion de l’anniversaire du massacre de la place Tiananmen, à Beijing, en 1989, des jeunes militants s’étaient rassemblés, bougie à la main, près du parc Victoria, à Hong Kong, pour rendre hommage aux victimes de la répression. Joshua Wang avait pris la parole lors de ce rassemblement.

Cette condamnation semble intervenir afin de dissuader les participants à une nouvelle veillée commémorative, prévue le 4 juin prochain.

Sa foi chrétienne lui donnait la force de persévérer

Après sa première condamnation, Joshua Wang avait expliqué, dans une lettre écrite depuis sa cellule, que sa foi chrétienne lui donnait la force de persévérer. Dans cette lettre, il cite Romains 5 :3-4 : «Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l’affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance», avant d’ajouter : «Une fois semées, les graines germent un jour. Nous ne céderons pas, mais continuerons le combat.»

The post Hong Kong : Le militant pro-démocratie chrétien Joshua Wong encore condamné appeared first on Evangeliques.info.