«La situation est catastrophique. Chaque jour et chaque nuit des dizaines de patients Covid meurent dans mon service, parfois dehors, à même le sol à défaut de lits disponibles», témoigne Saras, infirmière dans une unité Covid d’un grand hôpital gouvernemental de Delhi, la capitale indienne. Depuis une dizaine de jours, l’Inde est frappée par une violente crise sanitaire due à une propagation hors de contrôle du Covid-19 et de ses variants. L’Inde a enregistré en un jour (lundi 26 mars) plus de 300 000 nouveaux cas et 2 771 nouveaux décès. Des chiffres largement sous-estimés pour la plupart des observateurs.

Certains meurent à cause de la peur

«En plus des décès dus au virus, certains meurent tétanisés, à cause d’une peur panique. Nous manquons d’oxygène, de lits, de personnel – une bonne part étant infectée», confie Saras à Evangeliques.info. «Les besoins sont autant médicaux que psychologiques.» Cette chrétienne et mère de famille confie s’en remettre à Dieu. «La prière est puissante. Nous sommes déprimés, harassés, à bout de force, mais je suis consciente que Dieu est là et qu’il intervient.» Elle sollicite la prière pour son pays tandis l’aide internationale commence à arriver dans une Inde  dont le système de santé est au bord de l’effondrement à cause de cette deuxième vague.

«Si je ne l’avais pas vu de mes propres yeux, je ne l’aurais pas cru», assure Arun, mari de Saras en décrivant les longs alignements de cadavres, recouverts de draps blancs et de couronnes de fleurs, sur le bord des routes, à l’approche des crématoriums surchargés. «Les chiffres donnés pour l’ensemble du pays, pourraient être ceux de Delhi et de sa région uniquement!», souligne ce cadre dans une ONG humanitaire œuvrant dans le domaine de la santé. Il redoute que les personnes en marge, comme les migrants ou les lépreux, soient encore une foi oubliés

Les cimetières sont pleins

Le dimanche à l’Église, le pasteur a confié que les concessions réservées aux chrétiens dans les cimetières sont déjà pleines (traditionnellement les hindous se font incinérer, tandis que les chrétiens et les musulmans sont enterrés). «De toute ma vie, je n’ai jamais vu ça. C’est affolant. Nous prions Dieu sans cesse. Nous avons plus que jamais besoin de vos prières.»

The post Inde : «Priez pour nous», exhortent les chrétiens au coeur d’une vague épidémique sans précédent appeared first on Evangeliques.info.