En Indonésie, sur l’île Sulawesi, quatre agriculteurs chrétiens ont été assassinés par des extrémistes islamistes, le 11 mai au matin. Trois des victimes étaient membres de l’Eglise Toraja (près d’un membre sur deux de l’ethnie toraja est chrétien) et la quatrième était catholique. Une des victimes a été décapitée, selon le commissaire principal Didik Supranoto, porte-parole des forces de police du centre de Sulawesi.  

  «Cinq témoins oculaires ont reconnu l’un des auteurs comme étant (un homme nommé) Qatar, qui est membre du MIT [moudjahidines de l’Est de l’Indonésie]», a déclaré le porte-parole de la police.

Des attaques récurrentes contre les chrétiens

L’Indonésie lutte depuis plusieurs années contre le terrorisme islamiste. En novembre 2020, des militants du MIT s’en étaient pris à une communauté chrétienne à Poso, tuant quatre personnes, avec une victime décapitée et une autre brûlée vive. En 2005, déjà, trois jeunes filles chrétiennes de 16 à 19 ans avaient été décapitées dans ce même district de Poso.

Aujourd’hui, 87 % des Indonésiens sont musulmans et 10% sont chrétiens (protestants 7%, catholiques 3%). Le pays figure au 47e rang de l’index 2021 de persécution des chrétiens de Portes Ouvertes.

The post Indonésie : Quatre chrétiens assassinés par des extrémistes islamistes appeared first on Evangeliques.info.