L’accueil aux Etats-Unis des chrétiens persécutés a baissé de 90% depuis 2015


Des chiffres qui mettent en lumière la politique d’asile

Dans un rapport de 16 pages intitulé Closed Doors (Portes Fermées) et présenté par The Christian Post, Open Doors USA (Portes Ouvertes) et World Relief mettent en évidence l’évolution de l’installation de réfugiés chrétiens pour cause de persécution aux Etats-Unis. Le rapport établit qu’en 2015, le pays a accueilli 18’462 réfugiés chrétiens en provenance des pays listés part Portes Ouvertes comme les 50 pays où la persécution est la plus intense.

En 2016, la dernière année du mandat du président Obama, ils étaient encore 17122. En 2017, 7162 chrétiens persécutés se sont installés aux Etats-Unis, un chiffre qui a baissé au cours des années pour atteindre 946 personnes durant le premier trimestre de 2020. Pour cette dernière année en cours, il faut bien entendu remettre le chiffre dans le contexte de la fermeture des frontières due à la pandémie actuelle.

«Il y a eu de nombreux changements récents concernant l’accueil des réfugiés et la loi sur l’asile qui ont effectivement fermé la porte à beaucoup de réfugiés, les empêchant d’avoir accès à la protection des Etats-Unis d’Amérique», a déclaré à la presse Jenny Yang, la vice-présidente du plaidoyer et des politiques de World Relief .

Une interpellation pour davantage de cohérence

«En tant qu’organisations qui travaillent pour aider ceux qui fuient la persécution, en particulier les chrétiens, nous pensons qu’il est d’importance capitale que les Etats-Unis gardent leurs portes ouvertes» , commente le rapport qui établit une corrélation claire entre la baisse significative de l’accueil des réfugiés persécutés avec l’administration de Donald Trump.

David Curry, représentant de Portes Ouvertes et fervent avocat de la liberté religieuse, a expliqué aux reporters le paradoxe de la politique du président américain. Alors que son administration se donne les moyens de lutter en faveur de la liberté religieuse avec des actions récentes et concrètes en ce sens, sa politique d’asile a créé une faille touchant de nombreuses familles et personnes seules qui se sont vues refuser l’accueil. D’après ses auteurs, le but du rapport est de montrer cette réalité afin d’interpeller les autorités politiques. «Nous gardons espoir et nous les encourageons à se lever et à faire des pas significatifs pour s’occuper de cette question des réfugiés», a ajouté David Curry.

The post L’accueil aux Etats-Unis des chrétiens persécutés a baissé de 90% depuis 2015 appeared first on Evangeliques.info.