L’épiscopat ougandais dément la rumeur du décès du cardinal Wamala

Tags:Ouganda

Le cardinal Emmanuel Wamala et le président Museveni le 29 février à l’inauguration du Musée Emmanuel cardinal Wamala/Conférence épiscopal d’Ouganda/DR
21 avril 2020 pas de commentaire

Une folle rumeur annonçant le décès du cardinal Emmanuel Wamala s’est très vite répandue sur les réseaux sociaux ougandais, et a obligé la conférence épiscopale d’Ouganda à faire un démenti sur sa page Facebook. La fausse nouvelle du rappel à Dieu de ce cardinal très respecté avait créé une vive émotion au sein de la population, 29 ans jour pour jour après le décès de son prédécesseur.

« Mes frères, veuillez ignorer les fausses nouvelles qui circulent sur la prétendue mort de son Éminence Cardinal Wamala, a démenti, lundi 20 avril, Mgr John Kauta, le secrétaire général de la Conférence épiscopale d’Ouganda. Il est bel et bien vivant et prie pour nous tous. »

Lundi 20 avril, des rumeurs insistantes et fortement relayées sur les réseaux sociaux ougandais ont créé l’émoi au sein la population.

Confusion

« Est-ce vrai que le cardinal Wamala est décédé ? », s’interrogeaient, sur Facebook, plusieurs catholiques du diocèse de Kampala qui commémorait, ce 20 avril, le 29e anniversaire du rappel à Dieu du cardinal Emmanuel Kiwanuka Nsubuga, le premier archevêque du diocèse. « Je pense que les gens étaient confus par le fait qu’aujourd’hui c’est l’anniversaire de la mort du cardinal Emmanuel Nsubuga », ont réagi, à l’instar de Wilbroad Ngambi, de nombreux catholiques après le démenti de l’épiscopat ougandais.

Le cardinal Emmanuel Wamala est le deuxième cardinal ougandais mais aussi le deuxième archevêque du diocèse de Kampala. Ordonné prêtre en 1957, il a passé l’essentiel de son ministère presbytéral en paroisses tout en supervisant les écoles diocésaines de Masaka (ouest), son diocèse d’origine.

Hommage du président Museveni

Si la fausse nouvelle a bouleversé de nombreux Ougandais, c’est parce que ce cardinal âgé de 93 ans, est très respecté dans le pays pour son action en faveur du développement et de l’éducation. Le président ougandais Yoweri Museveni lui a, à cet effet, rendu un vibrant hommage le samedi 29 février, à l’inauguration du musée qui porte le nom du patriarche à Kamaggwa (centre). « Il a soutenu nos efforts pour transformer l’Ouganda, avait révélé le président Museveni. Comme le cardinal l’a fait dans le village de Kamaggwa, nous devons tous nous efforcer d’éclairer et de développer nos communautés »

Le président ougandais avait en outre demandé aux intellectuels de s’inspirer de l’exemple de l’archevêque émérite de Kampala. « Si chaque personne instruite peut retourner dans son village d’origine et éclairer sa famille et son village sur les aspects du développement, ce serait utile, a-t-il insisté. Nous devons redoubler d’efforts pour développer des endroits d’où nous venons ».

Guy Aimé Eblotié

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + douze =

© 2020 - FOMECAF