Mgr Philippe Kpodzro, archevêque émérite de Lomé ne décolère pas, huit mois après que Faure Gnassingbé a été déclaré vainqueur de l’élection présidentielle. L’archevêque qui avait fait campagne pour son favori Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, désormais en exil, s’est prononcé après la nomination de Victoire Sidémèho Tomegah-Dogbé, comme premier ministre.

A lire : Au Togo, Mgr Kpodzro invite la France et le Saint-Siège à intervenir sur la situation sociopolitique du pays

Au Togo, Mgr Kpodzro invite la France et le Saint-Siège à intervenir sur la situation sociopolitique du pays/Landry Banga/LCA