Dans une lettre pastorale, lue dimanche 16 août dans les paroisses, les évêques fustigent les violentes répressions des manifestations de ces dernières semaines. En réaction, la ministre de l’information a accusé le président de la Conférence épiscopale du Zimbabwe de pousser au « génocide ».

A lire : Au Zimbabwe, les évêques dénoncent les violences gouvernementales

Au Zimbabwe, les évêques dénoncent les violences gouvernementales/Landry Banga/LCA