Après des décennies de silence, l’Eglise catholique en Allemagne a évoqué pour la première fois “une confession de culpabilité“ sur son rôle dans l’Allemagne nazie pendant la Deuxième Guerre mondiale. Dans un rapport publié le 29 avril, les évêques allemands ont condamné la position ambivalente de l’Eglise vis-à-vis du régime d’Adolf Hitler, rapporte The Times. “Dans la mesure où les évêques ne se sont pas opposés à la guerre avec un “non“ clair, et la plupart d’entre eux ont … [lire la suite sur Evangeliques.info]