A une semaine de l’événement, plus d’une centaines d’Eglises en France, Suisse et Belgique, et Afrique francophone, ont déjà annoncé leur participation à la Journée des peuples sans accès à l’Evangile. Soit plus du double par rapport à la première édition de 2019. Le but des organisateurs – neuf missions chrétiennes francophones regroupées sous la plateforme Connect Missions – est de faire du dimanche de Pentecôte, le 31 mai cette année, une journée de soutien et de prière … [lire la suite sur Evangeliques.info]