Nigéria: Des attaques perpétrées par Boko Haram font soixante nouvelles victimes

Dans le nord-est du Nigéria, la violence djhadiste a encore frappé. Le 13 juin, une fraction de Boko Haram a tué vingt soldats et quarante civils, dont une petite fille, rapporte Christian Post. Selon deux résidents et un combattant de la task force civile, les attaquants sont entrés dans Nganzai à bord de camionnettes et de motos et ont fait quarante victimes parmi les habitants.

De même, des militants lourdement armés ont fait irruption dans Monguno, débordant les forces gouvernementales. Vingt soldats ont perdu la vie et des civils ont été blessés au cours des tirs croisés. « Ils ont tiré sans discernement des grenades propulsées par des roquettes qui sont tombées sur des maisons»,  a expliqué à l’AFP un des témoins. Selon des sources, les assaillants ont distribué des messages en langue haoussa, enjoignant la population à ne pas collaborer avec «les militaires, les occidentaux chrétiens blancs ou les non-croyants».

Coordinateur humanitaire des Nations Unies au Nigéria, Edward Kallon a condamné ces attaques et présenté ses condoléances aux familles. Il a indiqué qu’une installation humanitaire avait subi des dommages, mais que grâce aux mesures de sécurité, aucun membre du personnel travaillant dans ce Centre de l’ONU n’a été blessé. 

Ces attaques de Monguno et de Nganzai surviennent quelques jours seulement après le meurtre de plusieurs dizaines de personnes, lorsque des islamiques radicaux s’en sont pris à une communauté nomade dans la zone de Borno. Une faction dérivée de Boko Haram (Etat islamique en Afrique de l’Ouest) a revendiqué ces trois attaques.

The post Nigéria: Des attaques perpétrées par Boko Haram font soixante nouvelles victimes appeared first on Evangeliques.info.