Soudan : La réforme sur la liberté religieuse est en marche

Au Soudan, une réforme sur les règles de la liberté religieuse est en préparation par le gouvernement de transition. Le 8 mars, Mohamed Hassan Arabi, membre du gouvernement de transition, a déclaré que la peine de mort pour les musulmans qui changent de religion sera abolie.

Les «comités d’Églises» vont également être supprimés pour que les Eglises puissent gérer librement leur biens. Jo Newhouse, porte-parole de l’ONG pour l’Afrique sub-saharienne, demande à ce que ces décisions soient respectées rapidement, et que les Églises puissent disposer à nouveau de leurs biens confisqués.

Jusqu’à aujourd’hui, l’article 126 du code pénal soudanais punit de mort les musulmans qui abandonnent l’islam pour le christianisme, explique l’organisation de défense des chrétiens persécutés. La prison, les coup de fouets et une amende sanctionnent également les Soudanais accusés de blasphémer la religion nationale.

Depuis que le président Omar al-Bashir a quitté le pouvoir en 2019, la liberté religieuse se développe de plus en plus dans ce pays africain. Toutefois, les chrétiens avec un passé musulman continuent de vivre sous pression à cause de leur conversion. «Ces évolutions positives sont assombries par la précarité de leur situation économique, que le Covid-19 a encore aggravée» relève Portes Ouvertes, tout en appelant à prier pour eux.

La rédaction d’Evangeliques.info – 01 mai 2020 17:43