Le 11 juin, le Conseil national a accepté le projet du mariage pour tous par 132 voix contre 52. Treize conseillers nationaux se sont abstenus de répondre. La Chambre basse a validé la version la plus progressiste du texte, qui prévoit l’accès au don de sperme pour les couples de femmes, donc la PMA, ainsi que la présomption de maternité pour “l’épouse“ de la femme de la mère. Ce projet de loi a été soutenu par l’ensemble de la gauche, par le PLR mais également par un certain nombre de membres du … [lire la suite sur Evangeliques.info]