USA: John MacArthur justifie l’ouverture de son église en dépit du lockdown

Connu en Europe pour être l’auteur de la Bible commentée portant son nom, John MacArthur a repris les cultes dans son église Grace Community en Californie. Pris à parti pour avoir bravé les interdictions émises par le gouverneur de la Californie Gavin Newsom, le pasteur s’est défendu en déclarant que son Eglise « ne propageait rien d’autre que l’Evangile ».

Dans une interview accordée lundi 3 août à la chaîne Fox News, le pasteur a expliqué les raisons de sa désobéissance civile. « Nous sommes une Eglise qui a la réputation, pour les 50 dernières années, d’obéir au gouvernement », a-t-il déclaré. « Mais jamais auparavant le gouvernement n’a envahi le territoire qui appartient seulement au Seigneur Jésus-Christ et ne nous a dit que nous ne pouvions pas nous rencontrer, ni adorer, ni chanter. Il n’y a pas de pouvoir donné au gouvernement pour faire ce genre d’appels contre nous… Nous aimons nos voisins, Nous ne répandons rien d’autre que l’Evangile ». John MacArthur, qui est pasteur de cette communauté depuis 1969, a rappelé l’excellente réputation dont jouit son Eglise auprès des autorités civiles.

Des voix critiquent une désobéissance jugée inappropriée

Cette prise de position a suscité les réactions de plusieurs pasteurs et personnalités évangéliques, rapporte The Christian Post. Ces derniers ont émis des critiques, arguant qu’une désobéissance civile de ce type n’était pas adéquate dans les circonstances actuelles. « Christ, et non César, est la tête de l’Eglise » , a reconnu le pasteur Gavin Ortlund. «Et quand les deux entrent en conflit, nous devons obéir à Christ. Mais lorsque nous cherchons à éviter de défier inutilement César, nous agissons aussi dans l’obéissance à Christ », a-t-il précisé. A ceux qui critiquaient sa position, John MacArthur a répondu qu’aucun des 7000 membres de son Eglise n’avait souffert d’effets de la COVID-19 s’ils avaient été infectés. Le pasteur a fait état des statistiques pour démontrer qu’en Californie, 99,98 % des personnes avaient des chances de survivre au Coronavirus s’ils tombaient malades. « Alors le lockdown et les mesures draconiennes qui ont été entreprises pour étouffer cette culture, pour l’étouffer pédagogiquement, pour étouffer le commerce, pour enfermer les gens, et ensuite pour fermer les Eglises, n’est simplement pas garanti par la réalité du virus », a affirmé le pasteur avant de rappeler que l’Eglise est la réalité essentielle de ce monde et de conclure par une confession de foi.

Le gouvernement californien a menacé MacArthur de « répercussions telles que des amendes ou même une possible arrestation » si l’Eglise ne se conformait pas aux exigences de l’Etat. Devant ces avertissements, MacArthur a répondu que « la Constitution ne leur donnait pas le pouvoir de faire cela  » et qu’ils «  n’avaient certainement pas l’autorité spirituelle pour usurper la place que seul Jésus occupe au-dessus de son Eglise . »

The post USA: John MacArthur justifie l’ouverture de son église en dépit du lockdown appeared first on Evangeliques.info.